Art

Méheut Au Front, Un Peintre Breton Raconte Sa Guerre

24 septembre 2014

Lorsque je suis arrivée dans les Côtes d’Armor, je suis tombée me baladant sur cette affiche.

mathurin-meheut-au-front-lamballe-affiche

Le nom du peintre me disait vaguement quelque chose, mais sans plus, et le titre de l’exposition m’a tout de suite interpellée… Voilà comment il y a deux semaines, je suis partie découvrir cette exposition Méheut au Front au Musée Mathurin Méheut de Lamballe.

musee-mathurin-meheut-lamballe

Mathurin Méheut est un peintre né à Lamballe en 1882. Ses premières illustrations porteront sur le milieu marin et la reconnaissance de ce travail lui permettra de voyager, notamment au Japon où il sera rappelé d’urgence lors du début de la Première Guerre Mondiale.

mathurin-meheut-au-front-lamballe-l-express

Mobilisé dans la région d’Arras dans le Pas-de-Calais, le soldat Méheut continue de dessiner pour raconter son quotidien mais aussi et surtout pour tenir le coup et ne pas perdre son talent.

mathurin-meheut-au-front-lamballe-1

Ses dessins racontent avant tout la vie des soldats dans les tranchées. On les voit attendre, creuser les tranchées, écrire, jouer aux cartes… à proximité de la violence des conflits, c’est le quotidien qui s’organise.

mathurin-meheut-au-front-lamballe-3

mathurin-meheut-au-front-lamballe-4

Rares sont les dessins où il évoque le conflit de plein fouet avec des scènes de combat. Il préfère témoigner que s’engager dans ses esquisses, sauf lorsqu’une scène l’a profondément marqué comme cette exécution à laquelle il fut, comme ses camarades, contraint d’assister.

mathurin-meheut-au-front-lamballe-5

De nombreuses lettres postées à sa femme sont également exposées, toutes illustrant ses propos, faisant de ces missives de vraies oeuvres d’art.

mathurin-meheut-au-front-lamballe-6

Méheut a pu, grâce à ses talents de dessinateur, travailler au service topographie et il y réalise notamment des croquis de repérage.

mathurin-meheut-au-front-lamballe-7

Une grande partie de ces reproductions représentent une partie de la Picardie où j’ai vécu, je me suis donc replongée avec plaisir dans ces lieux méconnaissables aujourd’hui.

Ces dessins, extrêmement bien conservés, sont un formidable témoignage de la guerre vécue de l’intérieur. A sa démobilisation en 1919, Mathurin Méheut cessera de dessiner sur cette période et ne l’évoquera qu’en de très rares occasions par la suite.

Je suis vraiment tombée en admiration devant ces oeuvres dont la portée résonne encore aujourd’hui. Le trait de l’artiste est résolument moderne pour l’époque et retranscrit bien ces moments passés au fond des tranchées.

Cette exposition se tient jusqu’au 31 décembre, je ne peux que vous inviter à découvrir le travail de cet artiste breton dans le musée qui lui est consacré.

 

lamballe

 

Musée Mathurin Méheut
Place du Martray
22400 Lamballe
02.96.31.19.99
www.musee-meheut.fr
Entrée : 3,00 €

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

You Might Also Like

23 Comments

  • Reply Anne M 24 septembre 2014 at 8 h 35 min

    Je connaissais ce peintre pour ses œuvres « marines » mais j’ignorais qu’il existait ce petit musée (très jolie maison) dédié à ses peintures et dessins.
    Cette exposition, que je n’aurai probablement pas l’occasion de découvrir, semble vraiment intéressante !
    Merci pour ton article et les belles photos.
    Très bonne journée

    • Reply lalydo 24 septembre 2014 at 22 h 55 min

      J’espère que cette petite exposition aura une vie ailleurs, histoire que tout le monde puisse profiter de ce travail vraiment sublime.
      Merci à toi, bonne fin de semaine!

  • Reply Du côté de chez Ma' 24 septembre 2014 at 9 h 38 min

    Le trait de Mathurin Meheut est en effet très moderne et préfigure la tendance des années 1920/1930…. Une économie de fioritures pour dégager l’essentiel…
    Cette expo a l’air bien intéressante en tous cas…

    • Reply lalydo 24 septembre 2014 at 23 h 03 min

      Une économie de fioritures pour dégager l’essentiel, surtout en temps de guerre où il lui fallait sûrement parfois travailler dans l’urgence.
      Une exposition vraiment très belle et fortement instructive.

  • Reply argone 24 septembre 2014 at 10 h 40 min

    Quelle magnifique expo !! j’adore son coup de crayon, à ce monsieur Meheut !! (nom bien breton il me semble non ?) merci pour le reportage !

    • Reply lalydo 24 septembre 2014 at 23 h 05 min

      Moi aussi je suis tombée en admiration devant ce trait que j’ai trouvé vraiment extrêmement moderne pour l’époque.
      Son nom semble en effet bien breton… normal, puisqu’il l’est!
      Merci à toi 🙂

  • Reply ElanorLaBelle 24 septembre 2014 at 11 h 21 min

    C’était dans ma liste d’expositions de l’été, vu que je restais en Bretagne. Malheureusement problème de voiture oblige, j’ai été moins mobile que prévue 🙁 Bon, pour celle-ci au moins j’ai une saison « automne » de rattrapage ^^

    • Reply lalydo 24 septembre 2014 at 23 h 06 min

      Elle dure longtemps (pour une fois), tu auras le temps de venir la voir et d’en profiter sans trop de touristes ^^

  • Reply Une Porte Sur Deux Continents 24 septembre 2014 at 13 h 40 min

    J’aime beaucoup son style, à la vue de ces quelques clichés. Je trouve ça incroyable qu’il prenait le temps d’illustrer ses lettres. Bises

    • Reply lalydo 24 septembre 2014 at 23 h 07 min

      C’est fou, hein? Chaque lettre est riche en dessins, parfois qui n’ont rien à voir avec le conflit. C’est impressionnant. Bises

  • Reply Koalisa 24 septembre 2014 at 14 h 08 min

    Je suis fan de Mathurin Méheut, peintre fascinant. J’aime aussi beaucoup le livre de Colette « Regarde », qu’il a illustré ainsi que son travail avec la faïencerie de Quimper ! Cette expo est très belle…Bisous !

    • Reply lalydo 24 septembre 2014 at 23 h 09 min

      Je ne connaissais que son nom et j’avoue avoir découvert son travail avec un plaisir immense car c’est vraiment magnifique!
      Si tu viens faire un tour dans le coin, prends le temps de visiter cette expo je suis sûre qu’elle te plaira.
      Bisous

  • Reply Arwen 25 septembre 2014 at 18 h 05 min

    très talentueux en effet !

    • Reply lalydo 29 septembre 2014 at 19 h 03 min

      Je suis vraiment tombée sous le charme!

  • Reply My Little Discoveries 25 septembre 2014 at 18 h 31 min

    Waouh, la lettre est superbe!!

    • Reply lalydo 29 septembre 2014 at 19 h 04 min

      Impressionnant, n’est-ce pas? Il y en a plusieurs, je crois que cela fait partie des choses que j’ai le plus aimé.
      Bisous

  • Reply Céline 26 septembre 2014 at 9 h 26 min

    J’aurais beaucoup aimé découvrir cette expo, trop loin de chez moi malheureusement 🙁

    • Reply lalydo 29 septembre 2014 at 19 h 05 min

      Tu ne reviens pas dans le coin d’ici la fin de l’année?

  • Reply Petit + Du Dimanche : Light My Fire - Lalydo's Blog | Lalydo's Blog 28 septembre 2014 at 9 h 27 min

    […] ce qui s’est passé cette semaine sur le Lalydo’s Blog :  – Le bleu est une couleur chaude – Méheut au front, un peintre breton raconte sa guerre – Saint-Lunaire, entre mer et […]

  • Reply ohoceane 30 septembre 2014 at 9 h 43 min

    J’aime beaucoup ce peintre ! L’an dernier il y a eu une expo à Paris, j’étais étonnée car il n’est pas très connu.

    • Reply lalydo 30 septembre 2014 at 18 h 11 min

      Je ne le connaissais pas non plus avant cette expo et il mérite de l’être, car son travail est remarquable!

  • Reply Jules - Rotdenken 1 octobre 2014 at 12 h 31 min

    Dommage que ce soit si loin, cela m’aurait beaucoup plu. Cet artiste est vraiment intéressant, je ne le connaissais que de nom jusque-là. Je suis très content d’avoir pu avoir une idée de ses travaux ! En plus je suis un inconditionnel de la Première guerre alors je ne qu’être conquis.

    • Reply lalydo 7 octobre 2014 at 17 h 10 min

      Moi non plus je ne le connaissais pas vraiment avant cette expo et je suis ravie d’avoir pu découvrir cet artiste et ses magnifiques croquis d’une période qui, moi aussi, m’intéresse beaucoup. Je t’invite à regarder sur le net pour voir son travail, c’est vraiment superbe!

    Leave a Reply