Lecture

Forget Sorrow

1 février 2017

Forget Sorrow de Belle Yang

En Californie, Belle revient vivre chez ses parents après des études brillantes. Son ex-petit ami violent la menace et la coupe d’une vie sociale normale. Enfermée dans la maison familiale, son père se met à lui narrer leur histoire familiale, à travers la vie de son grand-père et de son père en Chine.

 

Basée sur la véritable histoire de Belle Yang, Forget Sorrow raconte l’épopée de sa famille paternelle qui s’est construite durant l’Histoire du XX° siècle. Etudiante brillante, elle se retrouve suite à une relation amoureuse violente, à vivre confinée chez ses parents, loin de toute relation sociale. Au cours de ce cantonnement forcé, elle va découvrir la calligraphie chinoise sur les conseils de son père. Cette initiation à un art ancestral est pour ce dernier l’occasion de raconter l’histoire familiale à sa fille.

Comparée à l’excellente Persepolis, cette bande dessinée avait déjà de quoi attirer mon attention. En effet ces deux œuvres graphiques ont quelques similitudes aussi  bien sur le fond que sur la forme et ce récit présente d’énormes qualités qui n’ont rien à envier au chef d’oeuvre de Marjane Satrapi. Dans ce récit, Belle Yang entremêle son histoire, et celle de la création de cette BD, à la chronique familiale, et parvient ainsi à trouver un sens à sa vie et à sortir progressivement de l’enfermement psychologique et physique dans lesquels elle se trouve.

Avec son dessin qui rappelle la calligraphie chinoise et qui est à la fois résolument moderne, elle résume par son seul trait toute l’étendue de son récit et des sujets abordés, du plus léger au plus tragique, avec humour, force et bienveillance. Née à Taïwan, avant d’immigrer aux Etats-Unis, elle porte en elle une culture qu’elle apprend à connaître au travers de son arrière-grand-père et de ses 4 fils. La guerre, l’occupation japonaise, le communisme, le fil de l’histoire de cette famille suit celui de la Chine au moment où le pays subit de gros changements impactant sérieusement le clan comme le reste de la population.

Forget Sorrow est une fresque historique et familiale émouvante et forte qui m’a subjugué tant sur le fond que sur la forme menée par une auteure au style éblouissant!

 

Forget Sorrow
Belle Yang
Pika Graphic
14,00 €

 

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Koalisa 4 février 2017 at 14 h 28 min

    Elle me fait très envie, cette BD, les dessins me plaisent énormément ! Bisous, bon week-end.

    • Reply lalydo 4 février 2017 at 20 h 10 min

      Je suis convaincue que l’histoire te plaira également! Je veux bien connaître ton avis si tu la lis 😉
      Bisous, bon weekend!

    Leave a Reply