Toy Story 3

19 juil 2010 by

Toy Story 3

Le moment est arrivé pour Andy de se rendre à l’université. Les jouets sont inquiets : vont ils partir à la poubelle? Être rangés au grenier? Suite à une erreur, ils se retrouvent dans une garderie, où ils sont accueillis comme des rois par les anciens jouets. Mais Woody, Buzz et leurs amis vont vite déchanter car des bambins plus agités les uns que les autres les maltraitent. Il devient alors urgent de s’enfuir, mais les autres jouets ne l’entendent pas de cette oreille…

Il y a 15 ans sortait le premier opus de Toy Story, le premier film entièrement réalisé en images de synthèse, la première création des Studios Pixar. Le début d’une longue série de films issus de ces studios, qui ont révolutionné le monde de l’animation.

J’ai adoré les 2 premiers Toy Story et j’attendais avec impatience, la suite des aventures de Woody, Buzz, Monsieur Patate et de tous leurs amis. Et je n’ai pas été déçue! Ce 3° épisode est peut être même le meilleur des 3!

Quand un filon marche bien et que l’on tente des suites, on peut s’attendre au pire. Ici, ce n’est vraiment pas le cas. Toy Story 2 n’avait pas été décevant et le troisième montre bien que chez Pixar, ils ont de la ressource même pour une suite. Ce film est réussi aussi bien sur le fond que sur la forme. L’arrivée de nouveaux personnages, l’ours Lotso, Ken et Barbie, de nouveaux lieux, permettent déjà au scénario de ne pas tourner en rond et de créer une nouvelle intrigue. L’histoire est d’ailleurs menée tambour battant, car on ne s’ennuie pas une seule seconde.

Le réalisateur réalise un coup de génie en alliant l’humour et l’émotion. Encore plus que dans les précédents, nous retrouvons notre âme d’enfant et la nostalgie prend le dessus lors de certains passages. C’est quand même bien la première fois que je verse ma petite larme devant un dessin animé! L’histoire est vraiment prenante et très bien ficelée, bien plus que lors d’un dessin animé ordinaire. L’humour est toujours aussi présent, j’ai encore plus ri, au point d’avoir des fous rires! Ken et Buzz en sont la cause (je ne peux rien raconter) mais ils sont à se tordre de rire!

Quant à l’esthétique… les films sont de plus en plus beaux! Quel travail dans le détail et les expressions des visages sont époustouflantes! Un vrai chef d’œuvre!

On ressort de la salle, bluffé, attendri, amusé…on est retombé en enfance pendant 1h40 et quel pied!!!

Toy Story 3

Année de Production : 2010

Pays de production : États-Unis

Réalisateur : Lee Unkrich

Voix originales : Tom Hanks (Woody) –  Tim Allen (Buzz) – Michael Keaton (Ken) – Jodi Benson (Barbie)

Retrouvez moi Sur Facebook ou sur Hellocoton!

read more

Alice au pays des merveilles : le dessin animé et le livre

11 mai 2010 by

Aujourd’hui, c’est critique croisée! J’ai enfin vu le dessin animé de Disney et enfin lu le livre de Lewis Carroll  (voir mon article Alice Au Pays des Merveilles sur le film de Tim Burton)!!! Il était temps, non?

Alice au Pays des Merveilles (Alice in Wonderland)

Alors qu’elle montre peu d’entrain pour étudier sa leçon du jour, Alice voit passer un lapin blanc qui se plaint d’être en retard. En partant à sa poursuite, elle tombe dans un terrier est se retrouve dans un monde peuplé d’étranges créatures complètement farfelues.

Le dessin animé, qui date de 1951, est sur la forme assez vieillot mais sur le fond beaucoup plus fantasque que le film de Burton. Les personnages sont plus loufoques et les situations sont un peu plus poussées dans l’absurde. J’ai trouvé le Chapelier Fou bien plus dingue que celui interprété par Johnny Depp. Malgré tout cela reste un film des années 50 et un Disney de surcroit! C’est donc très lisse, très enfantin et surtout très… musical (et oui, il y a quelques passages obligés.. ;) )! Les dessins n’ont quand même pas trop mal vieilli et la manière dont est racontée l’histoire est toujours actuelle. J’avoue que j’avais très peur d’être déçue mais j’ai bien aimé et j’ai passé un bon moment!

Alice au Pays des Merveilles (Alice in Wonderland)

Année de production : 1951

Pays de production : États-Unis

Réalisateurs : Hamilton Luske, Wilfred Jackson et Clyde Geronomi

Voix originales : Kathryn Beaumont (Alice) – Bill Thompson (Le Lapin Blanc) – Sterling Holloway (Le Cheshire Cat) – Ed Wynn (Le Chapelier Fou) – Richard Haydn (La Chenille) – Vera Felton (La Reine de Coeur)

Les Aventures d’Alice au Pays des Merveilles de Lewis Carroll

Je ne vous refais un résumé… ;)

Je regrette de ne pas l’avoir lu avant! Mais me connaissant, si je l’avais juste avant de voir le film de Tim Burton, je n’aurais pas pu m’empêcher de comparer!

Je n’ai pas abordé ce livre vierge d’images en tous genres et c’est surtout celles du dessin animé qui me revenaient en tête.Malgré tout, j’ai bien vite oublié tout ceci au profit de mon imagination et surtout grâce aux belles illustrations de John Tenniel. J’ai vraiment été entrainée dans un univers loufoque, surréaliste et gentiment dingue, bien plus que dans le dessin animé et le film, et j’ai adoré cela!!! Est ce le pouvoir du livre et de mon imagination, en tous cas j’ai dévoré cet ouvrage et j’ai hâte de lire la suite Alice de l’autre côté du Miroir!

J’ai trouvé la personnalité d’Alice bien plus intéressante dans le livre de Lewis Carroll que dans les films. Malgré son jeune âge, elle a une réflexion sur la vie assez juste. Elle est curieuse et très attentive à tous les personnages qu’elle rencontre. Malgré tous les évènements étranges auxquels elle doit faire face, elle garde la tête froide et ne se démonte jamais, faisant preuve d’un courage et d’une grande présence d’esprit.

Ce qui est important dans le livre aussi, c’est le langage. Ce qui rend encore plus loufoque le voyage d’Alice dans ce monde merveilleux, ce sont toutes les homophonies qui, en version originale, rendent les conversations complètement décalées car elle prend un mot pour un autre. La traduction que j’ai lu reprend assez bien tous ces non-sens linguistiques qui font la grande force de ce roman et qui en fait une histoire bien plus complexe et du coup beaucoup moins enfantine au final!

Carroll réinvente le conte de fées et nous donne une vision bien moins « cucul » que ses prédécesseurs. A travers une sorte de voyage initiatique, Alice découvre le monde des adultes et se découvre elle-même au travers de sortes d’épreuves qu’elle se doit de réussir pour passer au monde suivant. C’est traité avec plus de philosophie que les autres livres pour enfants ce qui permet une deuxième lecture pour les adultes.

Des 3 « Alice » que j’ai vu en un mois et demi, c’est vraiment le livre qui m’a le plus marqué. C’est très bien écrit et on est vraiment happé par l’histoire, on retombe vite en enfance avec un grand plaisir! J’ai eu très envie de découvrir ce monde merveilleux avec elle! J’ai vraiment hâte de découvrir la suite, le Pays des Merveilles m’appelle!!!

Retrouvez moi Sur Facebook ou sur Hellocoton!

read more

En attendant… Toy Story 3

12 fév 2010 by

Grande fan de dessins animés et de films d’animation en tous genres, j’ai hâte de découvrir le nouvel opus de Toy Story ainsi que tous les nouveaux personnages (Ken promet d’être assez gratiné…)! Woody, Buzz, Monsieur Patate et toute la clique doivent faire face au départ d’Andy à l’université… et vont se retrouver dans une crèche avec plein de nouveaux jouets. J’ai adoré les 2 premiers volets de leurs aventures et j’attend juillet avec beaucoup, beaucoup d’impatience! « Vers l’infini et l’au-delà! » :D

read more

Il était une fois

9 fév 2010 by

Il était une fois (Enchanted)

La Reine Narissa fait tout pour éviter que son beau-fils, le prince Édouard, ne rencontre une jolie princesse et lui donne un baiser d’amour… car elle a peur de perdre sa couronne! Mais Édouard croise le chemin de la belle Giselle, qui elle aussi attend son premier baiser d’amour… et ils prévoient de se marier dès lendemain! Mais c’est sans compter sur la vilaine reine (et sorcière) Narissa qui envoie Giselle dans une autre dimension : à New York au 21° siècle! Fini le dessin animé! Bonjour la réalité!

L’idée a de quoi faire peur : un conte de fées tels qu’on les connait en dessins animés (Cendrillon, Blanche-Neige et tutti quanti..) qui sort justement de son animation pour arriver dans la vie réelle. Mais finalement c’est assez drôle! Décalé, bourré de clins d’œil aux contes de fées traditionnels, ce film est une production Disney qui se moque de la marque de fabrique Disney! Il fallait y penser! Et oser! On y retrouve tout ce qui fait un bon conte de fées : la vilaine belle-mère, la belle princesse, le prince charmant, les animaux qui font le ménage (hihi), les chansons et les chorégraphies… Et pour ma part je trouve le résultat assez sympa. Bien entendu, on ne passera pas à côté de certaines scènes pétries de bons sentiments, mais le côté « Amour Toujours » est tourné à la dérision et mis à mal par le cynisme de Robert, montrant ainsi l’ambiance qui nous entoure aujourd’hui. Bien que ce soit une comédie, le petit message délivré est sympathique : lâchez un peu de lest, mettez un peu de rêve dans vos vies… la preuve en est que ça ne fait de mal à personne! (tant que l’on ne devient pas complètement niais ;)! ).

J’ai adoré Giselle qui reprend avec justesse les mimiques et attitudes des princesses de dessins animés tout en restant naturelle! Et bien sûr mon coup de cœur va à Pip, le petit suisse… car que serait un film Disney sans un petit personnage drôle et attachant?

Un film sympathique à voir en famille!

Il était une fois (Enchanted)

Année de production : 2007

Pays de Production : Etats-Unis

Réalisateur : Kevin Lima

Acteurs : Patrick Dempsey (Robert) – Amy Adams (Giselle) – James Marsden (Prince Édouard) – Timothy Spall (Nathaniel) – Indina Menzel (Nancy) – Susan Sarandon (Reine Narissa)

read more

Related Posts

Share This

Disneyland en vrac

6 fév 2010 by

Pour en terminer sur notre séjour à Disneyland, voici quelques dernières photos glanées par-ci par-là, tout au long de ces 2 jours.

Vous êtes peut-être fait la remarque que dans les 2 articles précédents, on ne voyait pas le château de La Belle au Bois Dormant? Et bien le voici, sous toutes les météos rencontrées durant le séjour : neige et soleil pour le premier et pluie pour le second. Il est quand même plus beau sous un beau ciel bleu, non?

On sait que l’on va rencontrer tout un tas d’animaux en se rendant là-bas… mais il y en a aussi des vrais! Et oui! Et que l’on a pas le droit de nourrir, si si, il y a des panneaux qui le disent… mais nous, on n’en a pas vraiment tenu compte ;D… et c’était trop drôle de voir tous ces oiseaux se battre pour un minuscule bout de gâteau!

Au détour d’une galerie, des pauvres petits ballons Mickey coincés au plafond…

Avec un contre-jour très ensoleillé, le Big Thunder Mountain peut prendre des allures tout à fait effrayantes!

Le petit cadeau de l’hôtel : des petites savonnettes à l’effigie de Mickey dans des boites trop mignonnes …

Et pour terminer cette balade photographique, je vous présente ma folie du séjour: les éclairages! Pour ceux qui en doutaient, le Parc est très bien éclairé ;D

La Tanière du Dragon sous le Château de la Belle au Bois Dormant

La cabane des Robinson et au pied du Phantom Manor

La tour de la Terreur

Centre de la Terre et Les Pirates des Caraïbes

Centre de la Terre

Et voilà, snif, ce séjour est passé trop vite… Vivement la prochaine visite!!!

read more

Related Posts

Share This

Dessins Animés de Noël

4 jan 2010 by

Férus de films d’animation, avec mon chéri nous avons regardé cette année 2 courts-métrages sur Noël.

Joyeux Noël Madagascar

Alex, Marty, Gloria et Melman s’apprêtent à quitter Madagascar afin de retourner à New York. A peine envolés dans leur ballon de fortune, qu’ils se font bombarder et retombent sur l’ile. La faute à King Julian et son peuple qui redoutent tant, comme tous les ans, le passage du spectre rouge. C’est à ce moment précis qu’apparaît dans le ciel le fameux spectre rouge, qui s’écrase sur l’ile grâce à l’intervention d’Alex. Mais quelle surprise… le spectre rouge n’est autre que… Le Père Noël! Frappé d’amnésie, ce dernier est incapable de distribuer les cadeaux… Les 4 héros doivent alors tout faire pour sauver Noël!

Je suis une très grande fan de Madagascar. Qu’elle ne fut donc pas ma joie de voir qu’une nouvelle fois, les studios Dreamworks avaient réalisé un court-métrage sur Noël qui a été diffusé le 27 décembre sur TF1!  On y retrouve tous les bons ingrédients qui ont fait et font encore le succès des films : une bonne dose d’humour, un travail graphique exceptionnel (surtout au niveau des expression des visages), un ton décalé et une bande-son d’enfer!!! Bref du grand Madagascar comme j’adore : avec tous les personnages habituels, toujours fidèles à eux mêmes… Comme il faut s’y attendre sur un sujet sur Noël, c’est pétri de bons sentiments, un peu mielleux au niveau de la morale, mais bon, c’est ce qui fait Noël, non? ;) Une mention très spéciale à mes personnages préférés : les Pingouins… qui sont formidables en rennes!!!

Joyeux Noël Madagascar (Merry Madagascar)

Année de production : 2009

Pays de production : Etats Unis

Réalisateur :David Soren

Voix françaises : José Garcia (Alex) – Anthony Kavanagh (Marty) – Marina Foïs (Gloria) – Jean-Paul Rouve (Melman)

Lutins d’élite, Mission Noël

Comme chaque année, les lutins d’élites travaillent pour préparer la venue du Père Noël dans chaque maison. Ils vérifient que les enfants dorment, calculent l’espace nécessaire pour poser les cadeaux prévus sous le sapin et surtout aident le Père Noël à se poser sur les toits. Wayne, excelle dans ce métier depuis de nombreuses années, mais aujourd’hui il espère obtenir une promotion. Malheureusement, celle-ci est donnée à un autre et Wayne se retrouve avec un nouvel équipier un brin maladroit mais d’un enthousiasme sans faille. En colère, Wayne joue le blasé et l’imprudent pendant sa mission, au risque de faire échouer le travail du Père Noël.

C’est Disney qui nous régale cette fois avec ce court métrage diffusé le soir du 24 décembre sur M6. Comme dans le précédent, ce petit film est pétri de trop bons sentiments (Wayne joue au méchant mais la magie de Noël reprendra son bon droit…) mais que voulez-vous c’est Noël! Mis à part ce manque de sentimentalisme chez moi-même (:D), c’est un très joli court-métrage qui ne peut que faire rêver petits et grands. L’histoire est très sympa, les graphismes sont fantastiques et vraiment on se laisse porter par ces petits lutins qui préparent Noël.

J’avoue que ma préférence va au court métrage précédent, sans doute parce qu’il a plus d’humour, que je connais mieux les personnages (et que je les adore :D)… mais ils sont vraiment à voir tous les deux, je le conseille aux petits comme aux grands! Un peu de magie, surtout aux moments des fêtes, ça fait toujours du bien!

Lutins d’élite, Mission Noël (Prep and Landing)

Année de Production : 2009

Pays de production : Etats Unis

Réalisateurs : Kevin Deters, Stevie Wermers

Voix originales : Dave Foley (Wayne) – Sarah Chalke (Magee) – Derek Richardson (Lanny)

Pour visionner la bande annonce en version originale, cliquez ici

read more
Page 1 of 212