Corse Tourisme

#TeamGR20 : De Calasima A Ciuttulu Di Mori

6 novembre 2015

Il est 7h du matin lorsque Aurélie/Madame Oreille, Céline/Je Papote, Mary/Les Baskets Roses, Benjamin/Benoblog, François/Un Monde d’Aventures, Emmanuel notre GO et moi-même débarquons à Bastia. Le jour se lève en même temps que l’excitation du voyage, nous ne sommes plus qu’à quelques heures du GR20 et de Calasima, située à 1100m d’altitude. Progressivement, les contours de la montagne s’offrent à nous.

team-gr20-calasima-ciutullu-di-mori-lalydo-blog-13

Sur la route, nous récupérons, François notre guide et Pascal, son stagiaire. Cette fois, l’équipe est au complet, les sacs sont chargés… On y est!

Nous arrivons à Calasima, le plus haut village de Corse, en milieu de matinée. Le mini-bus n’ayant plus le droit de nous amener au pied du sentier qui sera notre point de départ, nous traversons le calme village à pieds, sous un soleil radieux et face aux hautes montagnes qui se dressent.

team-gr20-calasima-ciutullu-di-mori-lalydo-blog-14

Très vite, le ton est donné. Le creux que l’on aperçoit sur la photo ci-dessus sera notre point d’arrivée, le refuge qui nous accueille ce soir-là se situant sur l’autre versant.

Nous quittons la route et prenons un premier sentier, confidentiel selon notre facétieux guide (ce sera le mot d’ordre de notre séjour, car il faut savoir que tout ce qui se passe en Corse… reste en Corse!), qui nous mènera au fameux GR20.

team-gr20-calasima-ciutullu-di-mori-lalydo-blog-15

team-gr20-calasima-ciutullu-di-mori-lalydo-blog-16

team-gr20-calasima-ciutullu-di-mori-lalydo-blog-17

team-gr20-calasima-ciutullu-di-mori-lalydo-blog-18

Après avoir traversé la forêt de pins, nous continuons notre montée en douceur. François, intarissable sur de nombreux sujets, nous permet de faire de nombreux arrêts en nous parlant de la faune et la flore locale.

team-gr20-calasima-ciutullu-di-mori-lalydo-blog-1

team-gr20-calasima-ciutullu-di-mori-lalydo-blog-19

Et c’est après environ 2h de marche, que nous rejoignons enfin le GR20 et son célèbre tracé rouge et blanc, symbole des sentiers de grande randonnée.

team-gr20-calasima-ciutullu-di-mori-lalydo-blog-20

C’est le moment bien mérité de la pause déjeuner qui se fera à la mode corse : pain, charcuterie et fromage de pays, sans oublier le vin, indispensable à tout bon randonneur qui se respecte.

team-gr20-calasima-ciutullu-di-mori-lalydo-blog-21

team-gr20-calasima-ciutullu-di-mori-lalydo-blog-22

Ce repos, qui s’est transformé pour certains en micro-sieste, fut bénéfique car la partie la plus difficile de ce parcours restait à venir. Nous repartons pour quelques heures de marche durant lesquelles le dénivelé va nous me faire avoir de grosses suées. Finie la petite balade tranquille à travers bois, place à la montagne, la vraie!

team-gr20-calasima-ciutullu-di-mori-lalydo-blog-39

team-gr20-calasima-ciutullu-di-mori-lalydo-blog-2

team-gr20-calasima-ciutullu-di-mori-lalydo-blog-23

team-gr20-calasima-ciutullu-di-mori-lalydo-blog-24

team-gr20-calasima-ciutullu-di-mori-lalydo-blog-25

On y met les mains, cela devient presque de l’escalade… et je commence à me demander ce que je fais là. Mais la perspective de l’arrivée imminente, la proximité du refuge me boostent et c’est sous un soleil de plomb qu’enfin nous parvenons au sommet. A ce moment précis, au Bocca Foggiale, on oublie les instants difficiles car la vue qui s’étend de part et d’autre de notre horizon arrête le temps. Nous sommes à 1962m d’altitude.

team-gr20-calasima-ciutullu-di-mori-lalydo-blog-4

team-gr20-calasima-ciutullu-di-mori-lalydo-blog-26

team-gr20-calasima-ciutullu-di-mori-lalydo-blog-6

team-gr20-calasima-ciutullu-di-mori-lalydo-blog-7

Il reste quelques centaines de mètres à parcourir pour rejoindre le refuge Ciutullu di Mori, tenu par Patrick et Nicolas, le plus haut du parcours puisqu’il culmine à presque 2000m.

team-gr20-calasima-ciutullu-di-mori-lalydo-blog-28

team-gr20-calasima-ciutullu-di-mori-lalydo-blog-37

On pose les sacs, on se rafraîchit d’une bière locale et on plante les tentes pour notre première nuit. Toute la #TeamGR20 optera pour cette solution, l’éventualité d’une nuit dans un dortoir de 30 personnes aura finalement eu raison de nous.

team-gr20-calasima-ciutullu-di-mori-lalydo-blog-29

team-gr20-calasima-ciutullu-di-mori-lalydo-blog-8

La sécheresse qui sévissait sur l’île en ce mois de septembre (et ce, depuis plus de 4 mois) ne nous permettra pas ce soir-là de compter sur une douche chaude. Qu’importe, nous partons en compagnie de François profiter d’un coucher de soleil admirable sur les hauteurs avoisinantes.

team-gr20-calasima-ciutullu-di-mori-lalydo-blog-31

team-gr20-calasima-ciutullu-di-mori-lalydo-blog-30

Ce sera le seul moment du séjour où je pourrais bénéficier d’un peu de réseau. Alors, entre 2 photos, je passe un petit appel avant de suivre le reste du groupe pour profiter pleinement du spectacle époustouflant qui se joue sous mes yeux.

team-gr20-calasima-ciutullu-di-mori-lalydo-blog-10

team-gr20-calasima-ciutullu-di-mori-lalydo-blog-34

team-gr20-calasima-ciutullu-di-mori-lalydo-blog-35

team-gr20-calasima-ciutullu-di-mori-lalydo-blog-33

A l’horizon, on aperçoit la mer dans laquelle se découpent les Calanques de Piana. C’est magique!

team-gr20-calasima-ciutullu-di-mori-lalydo-blog-32

team-gr20-calasima-ciutullu-di-mori-lalydo-blog-36

team-gr20-calasima-ciutullu-di-mori-lalydo-blog-11

La nuit tombant vite, nous repartons vers le refuge où nous attend un repas très attendu après cette journée d’effort. Nous venons de parcourir 9km pour un dénivelé de presque 1000m.

team-gr20-calasima-ciutullu-di-mori-lalydo-blog-12

team-gr20-calasima-ciutullu-di-mori-lalydo-blog-38

Une soupe, des pâtes, un peu de vin et un bon moment de partage, closent cette première journée. Nous rejoignons nos tentes pour reprendre des forces avant une étape qui se révèlera longue mais magnifique!

 

calasima-ciuttulu-di-mori

 

Pour ou revoir mes articles sur cette l’île de beauté, cliquez sur Corse!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

You Might Also Like

26 Comments

  • Reply Céline 6 novembre 2015 at 8 h 35 min

    Wahou ! Quelle journée et quels paysages ! C’est magnifique! Je repense au trek fait au Pérou, j’ai parfois cru cracher mes poumons mais les paysages étaient tellement splendides que ça en valait la peine 🙂 J’aimerai faire une partie du GR 20 un jour mais je vais me remettre au sport d’abord 😉

    • Reply lalydo 18 novembre 2015 at 20 h 50 min

      Ça vaut le coup d’en baver, c’est vrai! Une fois arrivée en haut et avec de tels paysages, on oublie vite ce qu’il s’est passé avant.
      En passant, moi aussi j’aurais dû me remettre un peu au sport avant 😉

  • Reply Ma' 6 novembre 2015 at 12 h 12 min

    Splendide !!! Ca fait drôlement envie malgré la difficulté !
    (et j’ai souri au vin indispensable au randonneur… J’avais accompagné une sortie scolaire « raquettes à neige » il y a quelques années, encadrée par un club de randonneurs… et ils ont sorti les bouteilles de vin au pique-nique partageant généreusement avec les adultes accompagnateurs ! )

    • Reply lalydo 18 novembre 2015 at 20 h 54 min

      Si c’était à refaire, je le referai c’est certain! Quant au vin, je crois en effet que c’est un indispensable, vu les récits que j’ai pu entendre 😉

  • Reply argone 6 novembre 2015 at 12 h 54 min

    Je t’admire, je suis sûre que je n’aurais pas pu faire un tel parcours ! (même si la récompense de la vue est vraiment au rendez-vous !)

    • Reply lalydo 18 novembre 2015 at 20 h 58 min

      Merci beaucoup! Si j’ai pu le faire, c’est que ce n’est pas insurmontable 😉

  • Reply Mary (lesbasketsroses) 6 novembre 2015 at 15 h 28 min

    hate de lire la suite! tes photos sont superbes!

    • Reply lalydo 18 novembre 2015 at 20 h 58 min

      Merci! La suite arrive bientôt, promis!

  • Reply Anne 6 novembre 2015 at 15 h 51 min

    On sent bien que ces beaux paysages se méritent! Heureusement qu’il y a de la charcuterie!

    • Reply lalydo 18 novembre 2015 at 21 h 00 min

      C’est grâce à la charcuterie que j’ai pu tenir 😀

  • Reply chiffonsandco 6 novembre 2015 at 17 h 39 min

    bon,ben, moi, à part sur ton dos, je ne crois pas que j’aurais pu grimper ^^

    • Reply lalydo 18 novembre 2015 at 21 h 01 min

      Ah bah non, j’avais déjà assez de mon gros sac! ^^

  • Reply Une Porte Sur Deux Continents 6 novembre 2015 at 17 h 58 min

    Ça se mérite, mais qu’est-ce que c’est beau ! Bises et beau week-end 🙂

    • Reply lalydo 18 novembre 2015 at 21 h 03 min

      C’est vraiment splendide, ça vaut le coup de transpirer pour arriver là-haut!
      Bises

  • Reply Jean-Pierre 6 novembre 2015 at 19 h 24 min

    Bonjour Lalydo, la Corse est magique et tu nous le prouve une fois de plus avec tes images très parlantes, l’effort se conjugue avec la beauté! Un très beau billet!

    • Reply lalydo 18 novembre 2015 at 21 h 07 min

      Bonjour Jean-Pierre, la Corse est vraiment magique et le charme agit toujours! Merci 🙂

  • Reply Maman Voyage 6 novembre 2015 at 21 h 19 min

    Merci pour ces belles photos !

    • Reply lalydo 18 novembre 2015 at 21 h 08 min

      Merci à toi! Cela aurait été sympa que l’on partage ces beaux paysages ensemble 🙂

  • Reply My Little Discoveries 6 novembre 2015 at 23 h 33 min

    Héhé, le lapsus de la dernière phrase en dit long (relèvera)! En tout cas chapeau!! 😉

    • Reply lalydo 18 novembre 2015 at 21 h 10 min

      Ohlala, merci! C’est rectifié 😉
      Merci beaucoup, tu verras que la suite est vraiment exceptionnelle.

  • Reply MadeleineMiranda 7 novembre 2015 at 10 h 03 min

    Tes photos sont superbes! Venir sur ton blog est un vrai plaisir 🙂 Bisous!

    • Reply lalydo 18 novembre 2015 at 21 h 10 min

      Merci beaucoup, cela me fait vraiment très plaisir de lire ça !
      Bisous

  • Reply Koalisa 8 novembre 2015 at 14 h 25 min

    Sportif mais ça valait la peine, tes photos sont sublimes ! Bisous

    • Reply lalydo 18 novembre 2015 at 21 h 11 min

      Très sportif! Mais une fois en haut, tu oublies tout (les jambes un peu moins) !
      Bisous

  • Reply 1001 découvertes d'une chti 22 novembre 2015 at 15 h 24 min

    C’est juste magnifique cette nature!!! Vous aviez eu du superbe temps en plus 🙂

    • Reply lalydo 23 novembre 2015 at 14 h 01 min

      C’est époustouflant! Ça vaut le coup de grimper et d’en baver 😉

    Leave a Reply