Breizh Life Tourisme Vie du Blog

Le Caballon De M. Plocq Pour Des Nuits Imaginaires

28 juin 2017

Certains hébergements insolites ont la particularité, en plus d’être atypiques, de porter une histoire bien à eux qui vendent du rêve rien que sur le papier. C’est le cas du Caballon de M. Plocq, créé dans le cadre des Nuits Imaginaires de Loirestua, qui se situe sur l’estuaire sud de la Loire.

 

Le Caballon de M. Plocq

Dans un petit coin de verdure, tel un ballon posé de façon délicate à proximité d’un étang, nous attend le Caballon de M. Plocq. Sorti de l’imagination des élèves de l’Ensa (école nationale supérieure d’architecture) de Nantes, il s’inspire d’Emile Plocq, un véritable ornithologue, que les créateurs ont imaginé se déplaçant de lieux en lieux avec un engin tout droit issu d’un roman de Jules Verne. Mi-navire, mi-ballon, il permettrait de se poser en toute discrétion pour observer les oiseaux qui charment tant le scientifique.

C’est ainsi que nous est présentée l’histoire de ce lieu enchanteur qui nous attend pour une nuit qui s’annonce tout à fait extraordinaire, entre un étang et des champs de blé et de maïs, à quelques battements d’ailes de la Loire qui coule en contrebas de la vallée.

 

Sa construction

Construit par l’association d’insertion professionnel ATAO, il est constitué de bois et de toile de bâche. Composé d’un véritable lit, il est équipé de toilettes sèches et d’une douche pivotante qui permet de savourer le paysage, si on le souhaite.

Sa conception est ingénieuse, ludique et en parfaite adéquation avec l’imaginaire proposé !

 

Les Nuits Imaginaires

Initiées en 2012, Les Nuits Imaginaires est un concept d’hébergements à la fois insolites, éphémères et itinérants car ils sont voués à se déplacer afin de permettre aux visiteurs de découvrir ou redécouvrir les abords de l’estuaire de la Loire en vivant une expérience exceptionnelle. Cette année, deux nouveaux hébergements viennent rejoindre ces offres d’hébergement mises en place par Loirestua : La Bienveilleuse (situé entre Nantes et Saint-Nazaire, au nord de l’estuaire) et le Caballon de M. Plocq, qui se trouve à Saint-Viaud, non loin de la ville de Paimboeuf.

 

En fin de soirée

Accueillis par Pauline qui nous présente les lieux et l’histoire de l’hébergement, mon homme et moi sommes immédiatement conquis à la fois par le cadre et l’invitation au voyage qu’elle nous propose à travers cette histoire. Installé sur un terrain privé, on accède au Caballon par un chemin sillonnant entre les champs et qui permet de découvrir l’hébergement au détour de celui-ci.

Sa petite terrasse posée sur l’étang est l’assurance d’un moment de détente, au calme loin des bruits de la ville.

 

A la tombée de la nuit

Alors que le jour décline, la nature nous offre un spectacle époustouflant. Le coucher de soleil sur les champs, l’odeur de l’herbe coupée et les bruits qui nous rappellent que nous ne sommes pas tout à fait seuls, suffisent à rendre cette soirée vraiment sublime.

Lorsque que le Caballon s’illumine sous les étoiles, on se sent comme hors-du-monde (avec tout de même nos amis les moustiques !).

 

Au petit matin

Malgré la chaleur exceptionnelle de ce weekend, la nuit dans la Caballon fut douce et fraîche. Ce sont les premiers rayons du soleil qui nous réveillent en perçant la bâche. Avec un tel spectacle, il est entendu qu’il n’y aura pas de grasse matinée afin de profiter de la quiétude et des températures légères pour le petit déjeuner.

Il est difficile de quitter M. Plocq et son Caballon, mais nous sommes certains qu’après cette saison durant laquelle il charmera nombre de rêveurs, il s’en ira voler vers de nouveaux horizons dès l’an prochain…

 

Pour vivre encore plus pleinement l’expérience et surtout l’histoire de ce Caballon, Loirestua a créé un petit film de réalité virtuelle à 360° que l’on visionne avec des lunettes de Cardboard mises à notre disposition, pour une immersion totale dans le Caballon de M Plocq.

 

∼ ∼ ∼

∼ ∼ ∼

 

Le Caballon
www.loirestua.com
Tarif : de 95 à 115,00 € la nuitée, du 15 mai au 15 octobre (Ce prix inclut le ménage, le linge de lit et les serviettes, ainsi qu’une bouilloire, du thé, du café, une bouteille d’eau et un peu de vaisselle à disposition. Le petit déjeuner peut être commandé en sus lors de la réservation)

 

Un grand merci à Loirestua pour cette invitation et à Pauline pour son accueil.

 

You Might Also Like

10 Comments

  • Reply Jeff le Cyclotouriste 28 juin 2017 at 9 h 27 min

    Pas de grâce matinée, mais un bon petit déjeuner

    • Reply lalydo 3 juillet 2017 at 22 h 40 min

      Il faut savoir faire des choix… e dans ces cas-là, c’est mon estomac qui décide!

  • Reply Cambroussienne 29 juin 2017 at 0 h 01 min

    Dis-moi que tu t’es endormie avec l’air de Nuit Magique de Catherine Lara ! C’est en tout cas ce qui me vient en tête quand je vois ces photos ! C’est une vision onirique ! Peut-être pas de grasse matinée mais une matinée pleine de grâces !

    • Reply lalydo 3 juillet 2017 at 22 h 41 min

      Nan… mais à cause de toi maintenant je l’ai dans la tête!
      J’aime ta jolie formule qui résume parfaitement ce séjour 🙂

  • Reply Mathilde 29 juin 2017 at 0 h 34 min

    Cette structure est impressionnante !! Quelle expérience cela a dû être, et cette lumière …. bref toutes les conditions étaient là pour pouvoir vivre cette aventure (car oui avec un tel ballon on se voit partir avec Jules Vernes à travers une incroyable aventure il n’y a pas d’autres mots.) 🙂

    • Reply lalydo 3 juillet 2017 at 22 h 43 min

      C’est tout à fait ça : une véritable aventure! On s’attend presque à croiser des personnages atypiques qui nous entrainent avec eux à l’autre bout du monde!

  • Reply Lou 29 juin 2017 at 13 h 26 min

    ça fait rêver !

    • Reply lalydo 3 juillet 2017 at 22 h 44 min

      Je suis bien d’accord!

  • Reply chiffonsandco 29 juin 2017 at 17 h 28 min

    c’est superbe ! Une expérience que je tenterais bien, c’est certain!

    • Reply lalydo 3 juillet 2017 at 22 h 45 min

      Je te comprends car c’est difficile de résister devant un tel hébergement!

    Leave a Reply