Cela faisait longtemps que je ne vous avais pas parlé de ma belle Bretagne, alors que j’ai plein, plein, plein, plein, plein (non, non je n’exagère pas!) de choses à vous montrer!

Rien que pour Fougères, cela va nécessiter 2 billets car cette ville regorge de belles découvertes historiques. Aujourd’hui, je vous emmène visiter la ville. La prochaine fois, ce sera le château et il y a de quoi faire! 😉

Fougères est avec Vitré, La Guerche-de-Bretagne et Chateaubriant (en Loire-Atlantique) l’une des Portes de Bretagne, villes fortifiées et carrefours d’échange et de commerce avec la Normandie et le Maine.

La ville est en quelque sorte scindée en 2 parties, la ville basse au pied du château, anciennement occupée par les artisans et la ville haute, ancien lieu de résidence des bourgeois.
Nous avons commencé par la Ville Basse, tout en jonglant avec la course cycliste qui  paralysait toute la ville ce jour-là.

Dans la ville basse, on trouve encore des maisons à colombages du XV° et XVI° siècles, ainsi que la Place du Marchix, place du marché jusqu’au XVII° siècle.

En contrebas, coule le Nançon qui alimentait une bonne partie des artisans de l’époque, tels que les teinturiers, tanneurs ou encore drapiers.

Nous avons poursuivi notre visite par l’église Saint-Sulpice, dont le parking ce jour-là servait aux équipes des cyclistes…

Je viens d’apprendre, en préparant cet article que nous sommes entrés dans cette église par la « porte des mal-peignés ». OK… je retiens l’outrage… 😉

Nous nous sommes ensuite dirigés vers la Ville Haute, partie de la ville qui est devenu le centre quand les bourgeois ont pris le pouvoir politique. Après les incendies du XVIII° siècle, les quartiers ont été reconstruits principalement en pierre.

La rue principale est la Rue Nationale. Elle commence avec le théâtre,

se poursuit avec des hôtels particuliers du XVIII° siècle et quelques vestiges de maisons à colombages,

en passant devant le beffroi qui date de 1397, unique horloge de la ville,

pour finir à l’église Saint-Léonard (qui servait de vestiaire à un cycliste),

et l’Hôtel de Ville.

Au pied de la mairie et surplombant la ville, il y a le jardin public qui offre une vue panoramique et magistrale sur la ville.

Une bien jolie balade dans une très belle ville, qui se poursuivra dans un prochain billet avec l’incontournable et majestueux château, que vous pouvez déjà apercevoir ci-dessus.

Office de Tourisme
2, rue Nationale
35 300 Fougères
02 99 94 12 20
www.ot.fougeres.fr

Pour voir ou revoir nos précédentes balades dans cette magnifique région, rendez-vous dans la Catégorie Bretagne.

Rendez-vous sur Hellocoton !