Guadeloupe Tourisme

Balade en Guadeloupe : La Soufrière

2 septembre 2011

Lors de mon précédent article, je vous annonçais 2 visites pour cet article. Mais vu la quantité de photos, j’ai préféré vous les présenter individuellement.

Aujourd’hui, je vous emmène donc pour l’une des plus belles balades de notre séjour guadeloupéen : l’ascension de la Soufrière.

Ce volcan toujours actif est le point culminant des Petites Antilles et se situe en plein cœur du Parc National. Communément appelée la « Vieille Dame », ce volcan a connu quelques réveils brutaux dont le dernier en 1976 qui obligea quelques 80 000 personnes à quitter l’île précipitamment pour ne rentrer chez eux que de très longs mois plus tard.

Pour la découvrir, nous nous y sommes rendus à la fraîche ;), dès 7h du matin, accompagnés de notre ami présent sur l’île qui avait déjà  réalisé l’ascension. A cette heure, on ne croise personne  et de plus, on souffre moins de la chaleur. Et ce jour-là, on peut dire que ce n’est pas de cette dernière dont nous avons souffert ! Le sommet du volcan est la plupart du temps sous les nuages et lors de notre ascension, nous n’y avons pas échappé. C’est donc dans le brouillard et même sous la pluie que nous avons découvert la Soufrière.

Le départ s’est fait des Bains Jaunes. A cet endroit, on trouve une source thermale d’eau chaude soufrée très réputée auprès des randonneurs, car elle permet de s’y décontracter. Mais trop touristique pour nous ;), nous avons fait l’impasse sur cet endroit.

Nous voici donc partis pour environ 1h30 de marche. Durant la première demi-heure nous empruntons le Pas du Roy, un chemin pavé par l’armée coloniale à la fin du 19° siècle.

Au terme de cette première partie, nous arrivons au parking de la Savane à Mulets. Le parking est fermé depuis 2004 à cause des éboulements et des glissements de terrain. Nous le traversons dans un brouillard complet, à tel point que l’on ne distingue rien à 3 mètres!

L’ascension se poursuit par le Chemin des Dames. La montée se fait au gré des panneaux explicatifs sur l’histoire du volcan ainsi que sa faune et sa flore. Malgré le brouillard (et la pluie !), la découverte est fantastique. La flore est extrêmement riche et foisonnante, c’est magnifique.

Tout au long de l’ascension, les vues sur la vallée et celle du sommet de la Soufrière jouent à cache-cache avec les nuages.

Il suffit parfois de quelques secondes pour que le paysage change du tout au tout.

L’arrivée au sommet est le moment le plus sportif de notre montée. Les derniers mètres sont abrupts mais quel bonheur d’arriver là-haut ! Nous culminons à 1467m, mais malheureusement pour nous La Découverte porte mal son nom vu le brouillard !

Nous sommes au milieu d’un paysage lunaire et malgré cet épais brouillard, c’est fantastique et totalement déroutant.

Notre ami nous emmène directement aux fumerolles qui dégagent constamment du soufre. Voici, le premier :

Et voici le second, le plus impressionnant ne serait-ce que par le bruit de chalumeau qu’il produit, par l’odeur, la fumée et surtout les roches jaunies par le soufre :

Pour mieux vous rendre compte, je vous mets une petite vidéo :

On ne peut pas rester longtemps sur place, les gaz sont trop toxiques et le changement de vent nous a fait déguerpir rapidement. Mais quelle découverte !!!

Le retour se fait sous quelques éclaircies et le nombre de personnes que nous croisons est assez impressionnant. Nous avons bien fait de commencer tôt !

Cette première partie de notre journée nous a permis de découvrir un des sites les plus fantastiques de Guadeloupe. Cette balade reste un des plus mome
nts de notre séjour ! Je souhaite à tous les visiteurs de cette île magnifique de faire cette ascension et de ressentir les mêmes émotions que nous ! 🙂

Prochaine balade : Les Chutes du Carbet et Le Grand Etang.

Pour voir ou revoir mes précédentes balades, rendez vous dans la catégorie Guadeloupe!

Retrouvez moi Sur Facebook ou sur Hellocoton!


You Might Also Like

25 Comments

  • Reply Lili 2 septembre 2011 at 7 h 21 min

    Amusant, quand nous l’avons fait, le brouillard était concentré en haut et nous n’avons rien vu une fois au sommet… LEs conditions météo que tu as eues changent beaucoup l’impression qu’on a sur le lieu !
    Un très beau moment en effet. Dans le genre, j’ai fait l’Etna cet été… encore plus lunaire !
    Ahhh ces volcans !!

    • Reply lalydo 2 septembre 2011 at 11 h 54 min

      Finalement, on a vu plus de choses en redescendant car à notre arrivée au sommet, c’était bouché par le brouillard!
      J’ai envie de découvrir d’autres volcans maintenant et pourquoi pas comme toi l’Etna! 😉

  • Reply Ines 2 septembre 2011 at 8 h 29 min

    Encore une fois de superbes photos! C’est dommage pour le brouillard et la pluie qui du sommet ont du vous gâcher un peu la vue….J’ai l’impression que c’est presque innévitable le brouillard lors de l’ascension des volcans dans les pays tropicaux! En indonésie, pour le Kawah Ijen, nous avons eu le même souci, froid, brouillard, pluie qui nous ont complètement bouchés la vue mais malgré tout quelle émotion quand on se retrouve tout en haut!!! Si un jour, nous allons en Guadeloupe, c’est sur que nous ferons cette ascension….Merci pour cette rando virtuelle!

    • Reply lalydo 2 septembre 2011 at 11 h 57 min

      Merci Inès! Malgré le brouillard et la pluie, nous étions super content de cette balade. Bien sûr, nous aurions aimé d’autres conditions mais malgré tout, cela valait le coup et tu sais de quoi je parle! 🙂
      C’est vraiment à faire quand on visite un pays qui a encore des volcans en activité, ce sont des découvertes uniques! J’ai hâte de découvrir ton ascension.
      Bises!

  • Reply bouquetdebamboo 2 septembre 2011 at 9 h 30 min

    Ce doit être assez impressionnant à faire ! Merci pour la balade !

    • Reply lalydo 2 septembre 2011 at 11 h 59 min

      C’est très impressionnant et terriblement fort en émotions! Un moment inoubliable!!!
      Je suis contente que la balade t’ai plu. 🙂

  • Reply LES BONNES AFFAIRES DE CHAMALICE 2 septembre 2011 at 10 h 01 min

    Superbe, vraiment magnifique, quel voyage ! Ton article est si bien rédigé que je me voyais sur place… Ta vidéo est impressionnante, merci

  • Reply 1001 découvertes d'une ch'ti 2 septembre 2011 at 10 h 28 min

    Ca devait etre impressionant !!!
    Tes photos sont magnifiques en tout cas 🙂

    • Reply lalydo 2 septembre 2011 at 12 h 01 min

      Merci beaucoup!
      C’est effectivement très impressionnant et c’est vraiment à faire quand on est sur place!

  • Reply lovetravelaroundtheworld 2 septembre 2011 at 11 h 52 min

    Ton récit donne envie d’aller découvrir ce volcan ! Le paysage sous les éclaircis est magnifique !

    • Reply lalydo 2 septembre 2011 at 12 h 02 min

      Si tuas l’occasion d’aller en Guadeloupe, il faut absolument faire cette ascension, c’est exceptionnel aussi bien au niveau de la découverte que des paysages.

  • Reply Océane 2 septembre 2011 at 23 h 16 min

    Impressionnant ! Tu dois avoir uen drôle de sensation, au sommet, quand tu sais quels dégats elle a fait cette Soufrière…

    • Reply lalydo 3 septembre 2011 at 10 h 42 min

      Ce qui est surprenant, c’est qu’une fois là-haut on est ébahit par ce que l’on découvre mais à aucun moment je n’ai pensé à un quelconque danger!

  • Reply Faust'in 3 septembre 2011 at 17 h 00 min

    Hummmm, la bonne odeur d’oeuf pourri 🙂 Je l’ai également senti quand j’ai fais l’ascension du Kawah Idjen. Beurk !!!

    • Reply lalydo 4 septembre 2011 at 11 h 20 min

      Ca ne m’a dérangé tant que ça en fait… et puis alors que les garçons avaient les yeux qui piquaient à cause du soufre, moi en tant que porteuse de lentilles je n’ai rien senti du tout! 😀

  • Reply Xtinette 3 septembre 2011 at 17 h 44 min

    Toujours autant envie d’y aller !

    • Reply lalydo 4 septembre 2011 at 11 h 21 min

      Surtout que c’est un élément incontournable sur l’île!

  • Reply Christelle 4 septembre 2011 at 11 h 37 min

    très très impressionnant!! merci pour cette nouvelle balade que vous avez eu la chance de faire avec un ami qui connaissait déjà l’endroit ! tes photos nous transportent et nous donnent une nouvelle fois envie d’y aller!

    • Reply lalydo 5 septembre 2011 at 0 h 28 min

      C’est vrai que la balade était encore plus forte grâce à notre ami, car il nous a vraiment tout montré comme il fallait. 😉 C’est vraiment à vivre!

  • Reply Balade en Guadeloupe : Les Chutes du Carbet et Le Grand Etang « Lalydo's Blog 9 septembre 2011 at 5 h 09 min

    […] Pour voir ou revoir mes précédentes balades : Balade en Guadeloupe : Sainte Anne, Balade en Guadeloupe : La Pointe des Châteaux Balade en Guadeloupe : La Porte d’Enfer et La Pointe de la Grande Vigie Balade aux Saintes : Le Bourg et La Baie Balade aux Saintes : les Anses Balade aux Saintes : Le Fort Napoléon et Le Morne Morel Balade en Guadeloupe : Trois-Rivières et Vieux-Fort Balade en Guadeloupe : La Maison du Cacao et la Plage de Grande Anse de Deshaies Balade en Guadeloupe : Le Saut d’Acomat et La Cascade aux Ecrevisses Balade en Guadeloupe : La Soufrière […]

  • Reply My little discoveries 19 septembre 2011 at 23 h 06 min

    Tu as bien raison, l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt…enfin pour ce genre de choses!!! ;o)
    Et ce n’est pas un peu de brouillard ou quelques gouttes qui vont diminuer le plaisir d’une si belle ascension! Merci pour ton récit et tes chouettes photos qui donnent très envie!

    • Reply lalydo 19 septembre 2011 at 23 h 11 min

      Ha non, rien ne pouvait entamer mon plaisir et ma détermination! 🙂
      C’est vraiment à faire si un jour tu vas en Guadeloupe, c’est fantastique. Merci à toi d’avoir commenté tous mes articles publiés durant ton absence… L’élève va dépasser le maître! 😉

  • Reply Balade en Guadeloupe : La Soufrière « Lalydo's Blog 20 novembre 2011 at 18 h 35 min

    […] cet article sur mon nouveau blog : http://lalydo.com/ […]

  • Leave a Reply