#BreizhBlogueuses Breizh Life Tourisme

Au Coeur Des Moules AOP De La Baie Du Mont Saint-Michel

12 septembre 2014

Il y a presqu’un an, je découvrais les joyaux que produit la Baie du Mont-Saint-Michel, à savoir de savoureuses moules de bouchot AOP lors d’un atelier culinaire (article Les Moules De Bouchot AOP De La Baie Du Mont Saint-Michel, Des Produits Régionaux Au Top!).

Cette année pour parfaire la découverte de ces produits, j’ai eu la chance de passer une journée au Vivier-sur-Mer, en plein coeur de la Baie du Mont Saint-Michel bretonne, en compagnie de deux #breizhblogueuses, Cuisine de Tous les Jours et La Cambroussienne, et de mytiliculteurs passionnés.

moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer-2

Nous avons tout d’abord été reçues par Marie-Luce du Comité de Défense et de Gestion du Label AOP qui regroupe 49 exploitants sur 250 km de bouchots. Elle nous a présenté le label ainsi que la mytiliculture qui s’exerce dans la Baie. Et bien que le Mont Saint-Michel soit dans le nom, ces moules n’ont rien de normandes puisqu’elles sont exploitées en Bretagne, en Ille-et-Vilaine!

Cette femme et mère de mytiliculteurs nous a parlé avec passion de l’exploitation des moules de bouchots qui exhibe fièrement le premier label AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) de la mer mais aussi et surtout le label AOP (Appellation d’Origine Protégée) qui garantit l’origine, le taux de chair, les contrôles et la traçabilité, mais aussi et surtout le savoir-faire et la qualité.

Puis, c’est avec Eric, le président du comité AOP que nous sommes parties pour une visite rapide de la Maison de la Baie qui présente aux visiteurs les différentes étapes de l’élevage des moules de bouchots.

maison-de-la-baie-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer-1

Mais le meilleur moyen de faire connaissance avec ce met, c’est encore de le… manger! Et c’est chez Eric que nous avons pu débattre autour de son passionnant métier, autour de bonnes assiettes remplies de délicieuses moules préparées par ses soins.

eric-hodbert-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer

vin-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer

moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer-3

marmite-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer

Avant de les déguster dans une version Thaï (huile thaï, aïl, citronnelle et piment), il a tenu à nous les faire goûter nature, sans aucun ajout dans la préparation.

moules-nature-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer

coquilles-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer

Quelle meilleure façon de pouvoir sentir le goût savoureux du produit? Ce fut un régal, une très belle mise en valeur de cette saveur incomparable.

Mais manger c’est bien beau… mais nous étions tout de même là pour aller en mer, à la pêche afin de vivre le métier de mytiliculteur!

casiers-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer

bateau-dark-vador-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer-2

Cette fois, c’est en compagnie de Marc, le frère et associé d’Eric, que nous partons à bord de Dark Vador, le bateau amphibie que vous pouvez découvrir ci-dessus.

Mais qu’est-ce qu’un bateau amphibie? C’est la révolution du métier de mytiliculteur! Ces bateaux, équipés de roues, permettent aux pêcheurs de partir, quelque soit la marée, en traversant l’estran pour rejoindre la mer. Alors qu’avant ils partaient parfois pour 8h de navigation et de trop nombreux moments de patience en attendant que la marée leur soit favorable pour travailler, aujourd’hui les mytiliculteurs peuvent gagner un temps précieux afin de ne se consacrer qu’à la pêche.

baie-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer-2

baie-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer

mouettes-et-bateaux-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer

mouettes-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer

Après une traversée chaotique (la Baie est pleine de bosses!!!), nous voici enfin en mer, direction les bouchots!

bateau-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer-4

bateau-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer

bateau-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer-3

bateau-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer-2

Avant de vous montrer comment se passe la pêche, je vais vous expliquer comment se passe la culture d’un bébé moule jusqu’à sa dégustation 🙂

Tout d’abord, bien qu’elle grandisse dans les eaux bretonnes, la petite moule naît dans l’Atlantique. C’est sur des cordes en fibre de coco que les larves sont captées et qu’elles grandissent durant 2 mois bercées par la mer. Ces cordes sont ensuite emmenées dans la Baie du Mont Saint-Michel, afin que les moules continuent leur croissance naturelle, fixées sur les chantiers de grossissement.

bouchots-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer-9

bouchots-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer-7

bouchots-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer-11

bouchots-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer-6

Ces cordes prendront place progressivement sur les bouchots en fonction des besoins car il faut savoir que pour garder une production régulière, les mytiliculteurs n’ensemencent pas tous leurs pieds à la même période. Quand les petites moules sont prêtes, on passe alors à l’ensemencement d’un pied de bouchot. La corde est alors fixée autour du pied, qui est en bois exotique, en colimaçon.

bouchots-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer-2

Il n’y a plus qu’à attendre que la nature et les marées fassent leur travail…

bouchots-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer-3

bouchots-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer-10

bouchots-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer-1

bouchots-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer-4

Au bout d’environ 18 mois, les petites moules sont prêtes à être pêchées. C’est donc à bord des bateaux amphibies que les mytiliculteurs partent faire leur récolte, à l’aide d’une pêcheuse.

bateau-et-bouchots-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer-2

bateau-et-bouchots-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer

La pêcheuse permet de plonger directement au pied du bouchot et de retirer la production entière du pied. Un gain de temps extraordinaire lorsque l’on sait qu’en une seule pêche, ils ramènent plusieurs tonnes alors qu’avant tout ce travail s’effectuait à la main!

bateau-dark-vador-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer

pecheuse-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer-3

pecheuse-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer-5

pecheuse-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer-1

Les casiers se remplissent, les bouchots se vident… c’est très impressionnant à voir!

bouchots-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer-5

bacs-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer-2

La pêche devant encore durer un moment, Eric est venu nous chercher à bord de sa yole (canot plus rapide) Yoda (ben oui après Dark Vador, c’était logique!) pour effectuer le retour.

bateau-yoda-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer

bouee-beateau-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer

Nous flânons au milieu des bouchots, le Mont Saint-Michel en fond…

bouchots-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer-13

bouchots-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer-12

bateau-et-bouchots-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer-3

jusqu’à cette rencontre fortuite mais très agréable! Le voyez-vous?

phoque-baie-du-mont-saint-michel

Et oui, tout en bas à droite c’est bien un phoque qui s’est joué de nous avant de disparaître complètement…

Nous effectuons un retour rapide et très humide (oui, les vagues ça mouille!!!) au coeur de la mytiliculture bretonne avant de revenir sur la terre ferme mais sableuse, tractées par un engin agricole, la yole n’étant pas amphibie.

tracteur-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer

pecheur-et-bouchots-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer

bouchots-moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer-8

moules-aop-baie-du-mont-saint-michel-le-vivier-sur-mer-1

Quelle journée passionnante une nouvelle fois! La découverte de ce métier fut vraiment à la hauteur de mes espérances, ce fut vraiment un pur moment d’échanges avec ces passionnés qui n’hésitent pas à partager avec chaleur autour de leur profession.

 

Si vous souhaitez découvrir plus amplement ce métier, je vous invite à découvrir cette vidéo :

 

Encore un grand merci à Stéphanie de l’agence Communiqués, aux Moules de Bouchot AOP de la Baie du Mont Saint-Michel et leurs représentants Marie-Luce, Eric et Marc pour ce moment vraiment fabuleux!

 

vivier-sur-mer

 

moules-aop.com

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

 

You Might Also Like

34 Comments

  • Reply misschocoreve 12 septembre 2014 at 7 h 37 min

    ca a du être une journée super interessante !

    • Reply lalydo 14 septembre 2014 at 11 h 21 min

      Passionnante! C’est un vrai bonheur d’échanger avec des gens qui savent te transmettre leur passion!

  • Reply Du côté de chez Ma' 12 septembre 2014 at 9 h 49 min

    Tu me rappelles plein de souvenirs là 🙂 J’ai connu l’arrivée des bateaux à roues ! C’était une vraie révolution !
    Et en CM2 (hier presque donc…), nous étions allés passer une journée avec les mytiliculteurs (la maison de la baie n’existait pas encore.. bon, c’était peut-être avant-hier en fait alors… ) et j’avais découvert cette activité si particulière et ces professionnels si passionnés…

    • Reply lalydo 14 septembre 2014 at 11 h 23 min

      Je vois que toi aussi, tu as adoré découvrir ce métier! Ça me fait plaisir de te rappeler de bons souvenirs 🙂

  • Reply Xtinette 12 septembre 2014 at 10 h 04 min

    Une valeur sûre ! J’adore !

    • Reply lalydo 14 septembre 2014 at 11 h 25 min

      Je confirme, c’est une valeur sûre moi aussi j’en raffole!

  • Reply Koalisa 12 septembre 2014 at 10 h 39 min

    Ah comme j’aurais aimé y aller aussi ! Merci en tout cas pour ce bel article, on s’y croirait… Et je confirme que ces moules sont excellentes… Bises !

    • Reply lalydo 14 septembre 2014 at 11 h 27 min

      On aurait aimé que tu sois là, nous aussi! Je suis sûre que tu aurais adoré 🙂
      Merci, je suis contente de lire que mon article te plonge au coeur des bouchots, ça fait plaisir!
      Bises

  • Reply Une Porte Sur Deux Continents 12 septembre 2014 at 13 h 11 min

    Un très beau reportage qui donne non seulement envie de manger ces moules que de partir en excursion en mer ! Bises

    • Reply lalydo 14 septembre 2014 at 11 h 29 min

      J’en suis ravie, c’était le but recherché car cette profession mérite d’être connue!
      Bises

  • Reply Arwen 12 septembre 2014 at 14 h 46 min

    ça fait très longtemps que je n’ai pas mangé de moules !

    • Reply lalydo 14 septembre 2014 at 11 h 32 min

      Si je peux t’en conseiller, prends celles de la Baie du Mont Saint-Michel, elles sont réellement excellentes!

  • Reply les-carnets-de-lali 13 septembre 2014 at 14 h 00 min

    Encore une chouette découverte pour vous 🙂

    • Reply lalydo 14 septembre 2014 at 11 h 36 min

      J’espère que pour toi aussi? 🙂

  • Reply Lady Breizh 13 septembre 2014 at 20 h 53 min

    Comme j’aurai aimé être parmi vous ce jour-là, merci pour ce bel article qui donne un aperçu d’un métier passionnant qui permet de déguster presque toute l’année de délicieuses moules de bouchot AOP 🙂 Des bisous Bon week-end

    • Reply lalydo 14 septembre 2014 at 11 h 37 min

      Nous aussi on aurait aimé te compter parmi nous!
      Ce fut une nouvelle fois, une découverte passionnante sur un métier assez méconnu alors qu’il mériterait de l’être bien plus!
      Bisous, bon weekend 🙂

  • Reply Cambroussienne 13 septembre 2014 at 23 h 14 min

    Très belle retranscription de cette magnifique journée ! Je sens presque les embruns !!!

    • Reply lalydo 14 septembre 2014 at 11 h 40 min

      Merci beaucoup, je ne pouvais rêver meilleur compliment! (Moi aussi je sens encore les embruns… ou plutôt l’eau salée :D)

      • Reply Cambroussienne 14 septembre 2014 at 13 h 18 min

        Toi, tu triches aussi ;b

        • Reply lalydo 14 septembre 2014 at 17 h 57 min

          Héhéhé!!!

  • Reply argone 14 septembre 2014 at 8 h 59 min

    Oh j’adore les moules, ça m’aurait bien plu de faire la visite avec toi ! ça devait être passionnant.

    • Reply lalydo 14 septembre 2014 at 11 h 42 min

      Plonger au coeur du métier en les accompagnant en mer, rien de tel pour découvrir parfaitement un métier passionnant. Te connaissant, cela t’aurait beaucoup plu!

  • Reply Atmosphère Demeure 14 septembre 2014 at 10 h 35 min

    Bonjour douce bretonne
    Quelle ambassadrice tu fais pour ta région j’adore ce reportage qui ne fais que donner envie !
    Bon allez je file à l’étang d’Urbino chercher des moules !
    Bises
    Pascaline

    • Reply lalydo 14 septembre 2014 at 11 h 48 min

      Bonjour jolie corse,
      Merci beaucoup, j’espère bien à travers ces billets montrer à quel point notre belle région ne manque pas de ressources!
      Bonne dégustation, même si cela ne vaudra pas les bonnes moules de la Baie du Mont Saint-Michel 😉
      Bises

  • Reply powings 14 septembre 2014 at 19 h 24 min

    Wow super journée que vous avez eu la, je n’ai pas pu etre parmi vous mais tu la racontes très bien 🙂

    • Reply lalydo 15 septembre 2014 at 17 h 26 min

      Merci! Si tu peux réussir à la vivre par procuration, c’est déjà énorme 🙂

  • Reply Au Coeur Des Moules AOP De La Baie Du Mont Sain... 15 septembre 2014 at 11 h 55 min

    […] Découverte des moules de bouchot AOP, en plein coeur de la Baie du Mont Saint-Michel, en compagnie de #breizhblogueuses et de mytiliculteurs passionnés! (RT @lalydo: La mytiliculture, un métier à découvrir sur le blog!  […]

  • Reply Armelle 15 septembre 2014 at 17 h 05 min

    Voilà, je suis revenue en arrière sur ce bon, beau et vivifiant billet breton. J’adore les moules. Tiens, tu me donnes envie de moules frites ! Bisous

    • Reply lalydo 15 septembre 2014 at 17 h 28 min

      Cela me paraissait étrange que tu sois passée à côté 😉
      Difficile de résister à la tentation d’un bon plat de moules après tut ça, je le concède! Bisous

  • Reply My Little Discoveries 17 septembre 2014 at 17 h 44 min

    J’ai mangé de bonnes moules en Normandie vendredi dernier, mais j’avoue que je ne savais pas comment on allait les pêcher et comment elles étaient récoltées! Merci pour ce billet très enrichissant et gros bisous! 😉

    • Reply lalydo 18 septembre 2014 at 16 h 15 min

      Quoi??? Tu étais en Normandie et tu n’es même pas venue jusqu’en Bretagne? Honte à toi!!!
      Je suis contente d’avoir pu t’apprendre des choses, blague à part, car c’est un métier vraiment passionnant!

      • Reply My Little Discoveries 18 septembre 2014 at 23 h 31 min

        Si seulement j’avais eu le temps… Comme tu t’en doutes j’aurais bien aimé venir te faire un petit coucou, mais j’ai pris l’avion pour Caen via Lyon et je suis repartie par Paris…

        • Reply lalydo 22 septembre 2014 at 10 h 06 min

          Je te charrie, je me doute bien que tu te serais manifestée sinon 😉

  • Reply A la rencontre du blog de Lalydo, BreizhBlogueuse - Escapades Celtiques 10 décembre 2014 at 13 h 40 min

    […] activité s’est déroulée dans la Baie du Mont-Saint-Michel autour de la découverte de la mytiliculture (NDLR = la culture de la moule, voir photo ci-dessous). Nous pensons déjà aux prochaines, mais […]

  • Leave a Reply